Mycose de l’ongle : causes et traitements

Quel est le meilleur produit pour traiter ma mycose de l'ongle rapidement ? Pourquoi ai je une mycose ? Comment prévenir les récidive de la mycose ? C’est un champignon parasite de l’ongle qui provoque généralement la mycose des ongles, ou onychomycose ...

C’est un champignon parasite de l’ongle qui provoque généralement la mycose des ongles, ou onychomycose. Décollé, bruni, épaissi, l’ongle atteint d’onychomycose nécessite un traitement mécanique effectué par le podologue et un traitement par application locale, suivi de manière rigoureuse jusqu’à repousse complète de l‘ongle sain. 

Sommaire

  1. Comment traiter la mycose de l’Comment traiter la mycose de l’ongleongle
  2. Les causes de la mycose de l’ongles
  3. Tous les facteurs de risque de la mycose de l’ongle
  4. Les différents symptômes de la mycose de l’ongle
  5. Comment faire le diagnostic de la mycose de l’ongle
  6. Peut-on prévenir les récidive de la mycose de l’ongle ?

10% de la population est atteint par la mycose de l’ongle. Le plus fréquemment du gros orteil aux orteils sus jacent, la mycose est à prendre au sérieux.  Le point sur les causes de la mycose de l’ongle (onychomycose), les symptômes associés et comment la traiter efficacement et durablement. 

traitement efficace contre la mycose de l'ongle

1 – Comment traiter la mycose de l’ongle

La bonne méthode

Les traitements mécaniques de la mycose de l’ongle sont mal connus, ils sont effectués par certains podologues. Cela consiste à nettoyer toute la partie atteinte de l’ongle. Maud Falconnet, podologue spécialiste de la mycose de l’ongle et fondatrice des laboratoires Swiss Footcare, qui distribuent les produits PODERM PROFESSIONAL, se bat pour former les podologues à appliquer le plus souvent possible cette méthode, se révélant très efficace et indolore.

La méthode consiste tout simplement à dégager le nid infectieux et le nettoyer mécaniquement. Pour cela, il suffit de découper la partie décollée de l’ongle pour avoir accès aux champignons se trouvant sous l’ongle, puis de l’enlever avec une spatule, une gouge fixe ou une turbine.

« Si on laisse l’ongle décollé, le traitement par antifongique local est beaucoup plus long et la mycose résiste dans la majorité des cas, étant donné que le produit atteint difficilement la zone infectée sous l’ongle » affirme Maud Falconnet, podologue à Genève

En effet, c’est sous l’ongle décollé que se cache le nid du champignon. En découpant toute la partie décollée et infectée, on libère la zone atteinte et on nettoie pour repartir sur une base d’ongle la plus saine possible. Ce traitement est complètement indolore pour les patients, puisque la peau se trouvant sous l’ongle décollé est déjà cicatrisée.

Ensuite, il suffit d’appliquer 2 fois par jour l’Huile-sérum Purifiante PODERM PROFESSIONAL sur l’ongle restant et le lit de l’ongle jusqu’à repousse saine de l’ongle. On peut aussi procéder en parallèle à une onychoplastie, réalisée par le podologue, pour reconstruire l’ongle et lui redonner une allure esthétique plus rapidement.

Les moisissures, quant à elle, sont très facile à éliminer, il suffit de limer la surface de l’ongle pour nettoyer les taches blanches, puis d’appliquer quotidiennement l’huile sérum Purifiante PODERM PROFESSIONAL pendant 1 mois.

Le succès du traitement et la repousse saine de l’ongle tient à son suivi rigoureux par le patient avec l’application quotidienne du soin et par le podologue par son suivi rigoureux de la repousse saine.

Les méthodes et traitements à éviter

« Je déconseille fortement les crèmes anti fongique ou les pâtes à appliquer pour éliminer l’ongle. Beaucoup trop agressives, elles ont tendances à se propager jusqu’à la matrice de l’ongle et à la détruire partiellement. La matrice, qui responsable de la pousse saine de l’ongle, ne pourra plus jouer son rôle et l’ongle peut devenir fragilisé définitivement (repousse anarchique, épais, trop lente, unilatérale…). Ses crèmes sont également beaucoup trop agressives pour le lit de l’ongle, ultra-sensible, qui doit rester vitalisé pour que l’ongle puisse y adhérer pendant la nouvelle repousse. »

Maud Falconnet (podologue spécialiste de la mycose de l’ongle et fondatrice des laboratoires Swiss Footcare)

Pour les cas plus complexes

Les formes avancées généralement associées à une pathologie plus complexe comme le diabète, une mauvaise circulation sanguine, ou un psoriasis sont plus difficile à traiter. « La mauvaise qualité de la peau affecte les ongles et la repousse devient anarchique et difficile à maitriser. » affirme Maud Falconnet

quelles sont les causes de la mycose de l'ongle

2 – Les causes de la mycose de l’ongles

Cause la plus fréquente : l’ongle fragilisé

Les ongles ayant déjà subi un traumatisme sont les ongles les plus sujets à développer une mycose de l’ongle. En effet, on parle d’ongle traumatique lorsque l’ongle subit un choc ou des microtraumatismes répétés. L’ongle fragilisés, subissant des contraintes mécaniques dans la chaussure, se décolle.  Ce sontalors des germes qui ont en commun d’affectionner les lieux chauds et humides qui viennent s’installer dans un terrain favorable à leur développement : sous l‘ongle. Généralement, on parle de champignons dermatophytes, plus rarement de levures ou de moisissures qui provoque l’onychomycose.

En effet, un ongle décollé est une porte ouverte aux champignons. Le terrain reste humide après la douche et dans les chaussures fermées. Lieu idéal pour le développement des champignons, dont nous sommes tous porteur sain.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable de prévenir les champignons sur un ongle fragilisé avec l’huile sérum Purifiante PODERM et de consulter un podologue qui vous donnera tous les conseils et les soins nécessaires pour limiter les risques d’infections.

Deuxième cause : le pied d’Athlète

L’onychomycose due à des dermatophytes provoque généralement une mycose de la peau du pied contractée sur des sols publics infectés par des personnes porteuses de champignons dermatophytes. On retrouve ce cas dans les lieux publics humides : piscines, saunas, hammams, vestiaires, salles de sport… la mycose du pied (ou pied d’athlète) non traité se propage jusqu’à l’ongle et provoque une mycose de l’ongle.

Troisième cause : le contact excessif avec l’eau

  • Les levures sont des champignons qui prolifèrent sous les ongles des personnes en contact excessif avec l’eau. On retrouve souvent ce champignon sous les ongles des mains.
  • Quatrième cause : Les moisissures
  • La terre contaminée par des moisissures peut provoquer une mycose de l’ongle. Elle survient souvent sur la surface de l’ongle et provoque des taches blanches, que le podologue peut facilement nettoyer avec une lime ou une turbine. C’est la cause la plus facile à traiter, car le champignon reste généralement en surface de l’ongle, s’il est traité rapidement. On retrouve également tout particulièrement ce champignon sous le gel semi permanent.  
traitement de la mycose de l'ongle associé à un diabète

3 – Tous les facteurs de risque de la mycose de l’ongle

Plutôt rare chez les enfants, la mycose de l’ongle touche plutôt les adultes. En effet, environ un adulte sur dix est touché, et trois personnes sur dix chez les plus de 60 ans. La mycose de l’ongle touche trois fois plus les hommes que les femmes. L’onychomycose est due à une contamination par les dermatophyte, les levures et les moisissures, mais différentes causes sont favorables à l’infection fongique.

  • Le diabète, le sida, les troubles vasculaires, le psoriasis, les traitements immunosuppresseurs, la cortisone…. Ces maladies et traitement favorise considérablement l’installation et le développement du champignon sous les zones à risque : les terrains chauds, humides connus sous les ongles.
  • Le port de chaussures fermées non adaptées aux pieds (trop petites, trop étroites, trop courte, à talon haut, pas assez souples…). Les orteils et les ongles comprimés dans les chaussures sont fragilisés et peuvent se décoller plus facilement, ce qui laisse place aux germes et à leur développement.
  • Les orteils en griffe, qui se chevauchent ou en extensus (se relèvent), fragilisent également les ongles à cause du frottement répété et des microtraumatismes.
  • Des chocs, des hématomes sous unguéaux provoqués par plusieurs types de sport comme le tennis, le trail, la course à pied, la randonnée, le ski…ou par les chaussures non adaptés fragilise également l’ongle qui devient sujet à l’onychomycose.
  • Les chaussures de sécurité mal aérée, les professions en contact avec l’eau
  • L’âge et le vieillissement des ongles
symptômes de la mycose de l’ongle des  pieds ou des mains

4 – Les différents symptômes de la mycose de l’ongle

Plus généralement au niveau des ongles des pieds, l’onychomycose due à des champignons parasites se manifeste surtout dans les coins et les parties décollées de l’ongle.

Symptômes pour les ongles des pieds

  • Ongle épais
  • Ongle décollé
  • Ongle jaune
  • Ongle abimés, dédoublés, qui s’effrite et se casse facilement
  • Peaux mortes jaunâtres et humides sous l’ongle
  • Taches blanches en surface de l’ongle
  • Ligne jaune visible sur l’ongle
  • Lit de l’ongle (la peau sous l’ongle) épais, sec, ou sensible

Symptômes pour les ongles des mains

L’onychomycose au niveau des ongles des mains, est plutôt provoqué par les levures ou les moisissures. Les symptômes sont plus ou moins les mêmes.

  • Ongle décollé
  • Peau et lit de l’ongle enflammé, rouge, sensible     
  • Aspect moisi
  • Ongle jaune
  • Lit de l’ongle (la peau sous l’ongle) épais, sec
Pour diagnostiquer une mycose de l’ongle, les laboratoires procède à un examen mycologique après un prélèvement qui nécessite de découper l’ongle décollé et de gratter les débris se trouvant sous l’ongle.
Les résultats sont longs à obtenir (environ 1 mois) et ce diagnostic révèle souvent de faux positif ou de faux négatif. Il est donc sujet à controverse.

5 – Comment faire le diagnostic de la mycose de l’ongle

Pour diagnostiquer une mycose de l’ongle, les laboratoires procède à un examen mycologique après un prélèvement qui nécessite de découper l’ongle décollé et de gratter les débris se trouvant sous l’ongle.

Les résultats sont longs à obtenir (environ 1 mois) et ce diagnostic révèle souvent de faux positif ou de faux négatif. Il est donc sujet à controverse.

Peut-on prévenir es récidive de la mycose de l’ongle ?

6 – Peut-on prévenir es récidive de la mycose de l’ongle ?

Les récidives de a mycose sont fréquentes. Les conseils du podologue pour prévenir les onychomycoses à dermatophytes :

  • Couper ses ongles courts
  • Maintenir une hygiène rigoureuse des pieds.
  • Utiliser une brosse à ongle avec du savon et frotter vos ongles et orteils régulièrement.
  • Les baskets de sport doivent être réservées aux activités sportives et aérées. Elles ne doivent pas rester humides entre deux sessions d’activité.           
  • Porter des chaussettes en coton dans les chaussures fermées.
  • Utiliser des poudres anti-transpirantes en cas de transpiration excessive.
  • Sécher ses pieds après la douche, insister entre les orteils.
No products found